Qu’est-ce que le Ripple, dont la monnaie s’appelle XRP ?

Assurant une position centrale entre une monnaie totalement décentralisée et une monnaie centralisée, le XRP est connu pour ses relations étroites avec les banques et les autres institutions financières traditionnelles.

Nom : Ripple
Sigle : XRP
Création : 2012
Site officiel : https://ripple.com/xrp/
Whitepaper : Oui
Mise en place d’une ICO : Oui
Solidité du projet : Fiable
Possibilité de minage : Non
Quantité totale : 42 004 966 728 XRP coin
Réseaux sociaux principaux : Facebook, Twitter, Linkedin

Ripple a également un temps de transaction très rapide pour la crypto-monnaie, surtout par rapport à Bitcoin. En raison de ces facteurs, cela a été un bon point de départ pour le trading crypto-monnaie des investisseurs traditionnels.

Ripple, le commencement

Initialement créé et surnommé « Ripple Pay » par Ryan Fugger en 2004, un développeur de Vancouver, Ripple est né des observations de Fugger après avoir travaillé sur un système local de négociation boursière et les inefficacités qui l’ont affecté. Fugger a ensuite lancé RipplePay.com en 2005, fournissant des options de paiement sécurisé à la communauté en ligne à travers un réseau mondial, se manifestant plus tard sous la forme d’un réseau nommé eDonkey.

Finalement, la nature décentralisée de Ripple a pris forme en 2011, moment où les transactions ont pu être vérifiées par consensus parmi les utilisateurs et les membres du réseau.

L’évolution du projet Ripple a tout d’abord été longue. Lorsque Chris Larsen, fondateur de E-Loan and Prosper et Jed McCaleb, développeur du réseau eDonkey, ont approché Fugger, Ripple a réellement commencé à prendre forme pour devenir une devise numérique en ligne. En 2012, un nouveau protocole de paiement appelé « Ripple Transaction Protocol » (RTXP) a été mis en place pour contourner les frais exorbitants et les temps d’attente associés aux systèmes traditionnels de correspondants bancaires. Cela a eu lieu en parallèle de la création de l’entité OpenCoin Inc.

Afin de renforcer la sécurité, le Ripple Transaction Protocol a été programmé pour s’appuyer sur un registre commun géré par un réseau de serveurs de validation indépendants, comparant et contrastant constamment les enregistrements de transactions. A partir de ce moment là, Ripple à officiellement intégré l’univers des blockchains en parallèle de la création de leur propre forme de monnaie numérique du nom de XRP.

L’avantage de cette crypto-monnaie XRP est qu’elle permet de rendre négligeables les frais et les temps d’attente associés aux transferts financiers institutionnels.

Fin 2013, OpenCoin Inc a changé son nom pour Ripple Labs Inc et a commencé à promouvoir l’adoption massive de ce produit par les institutions financières et bancaires mondiales.

Qu’est-ce que Ripple finalement ?

Ripple cherche à s’attaquer à l’infrastructure de base pour les transactions interbancaires, les institutions financières et les autres systèmes financiers. Plus spécifiquement, basé sur un protocole open source distribué et un grand livre de consensus, Ripple est un :

  • Système de règlement brut en temps réel (transfert de fonds en temps réel entre banques et institutions)
  • Réseau des transferts de fonds
  • Monnaie

Ripple est aussi un protocole qui rend les transactions financières moins chères, plus rapides et plus fiables. Le système bancaire actuel souffre de nombreuses déficiences et insuffisances fondamentales, comme :

  • Un temps de transfert longs – parfois 3 à 5 jours
  • Un taux d’échec élevé
  • Des frais de transfert exorbitants et coûts associés
  • des intermédiaires inefficaces
  • Pas d’infrastructure globale pour certaines transactions

La rapidité de la blockchain permet à tout utilisateur de bénéficier de sont transfert en un temps record, même lorsqu’il y a eu des temps records sur celle-ci, a savoir une trentaine de minutes.

Le protocole Ripple permet aux banques, aux institutions et aux services financiers non bancaires d’intégrer de manière transparente le protocole dans leurs systèmes déjà établis, permettant ainsi à leurs clients d’utiliser le service. À l’heure actuelle, Ripple exige qu’il y ait deux parties pour qu’une transaction ait lieu :

  • Une institution financière réglementée : Par exemple, une banque. Ces institutions stockent et détiennent des fonds, émettent des soldes pour le compte de leurs clients
  • Les teneurs de marché : Il s’agit des parties qui fournissent des liquidités dans différentes devises.

Les utilisateurs effectuent ensuite des paiements et des transactions entre eux, utilisant des transactions signées cryptographiques sur une base de données distribuée. Là encore, les devises sont : USD, EUR, GBP ou le XRP.

Ripple intègre plusieurs protocoles de vérification des utilisateurs et services bancaires de base, garantissant aux utilisateurs de ne traiter qu’avec des parties en qui ils ont confiance, le protocole Ripple recherchant un lien de confiance à travers le protocole pour s’assurer que la transaction a lieu entre deux utilisateurs qui partagent une relation de confiance.

Simplement, le protocole Ripple trouve la partie la plus fiable et la plus digne de confiance avec laquelle transiger. Pour cela, il passe par le biais des mécanismes de vérification et de confiance en place, ou alors par une diligence raisonnable extrême dans tout le réseau. Ce processus s’appelle le « Ripling ».

Qu’est-ce que le XRP ?

XRP est la devise utilisée par le réseau Ripple

Contrairement à un solde remboursable, le XRP est un actif et n’oblige pas les utilisateurs et les parties à l’opération à faire confiance aux institutions financières. De plus, Ripple ne dépend pas de tiers et de passerelles pour le rachat, c’est donc la seule devise du réseau Ripple qui ne comporte pas de risque de contrepartie.

Ripple est classé comme une monnaie-relais, tous les comptes dans le grand livre XRP sont en mesure d’envoyer des XRP entre eux et doivent détenir un montant minimum comme une réserve. Permettre un envoi efficace et assurer des réserves suffisantes élimine le besoin d’une passerelle financière ou d’un fournisseur de liquidités, ce qui permet de réaliser des économies considérables en termes de coûts et de temps. D’ailleurs, chaque compte doit aujourd’hui garder 20 XRP pour fonctionner normalement.

L’équipe derrière Ripple a créé 100 milliards de XRP initialement. Considérez donc Ripple comme un actif dont l’offre disponible diminue, soit une réserve diminuante de valeur. Sur les 100 milliards de XRP circulant dans l’univers des crypto-monnaies, 20 milliards de XRP ont été conservés par les créateurs de Ripple, ce fut d’ailleurs un sujet à controverse.

Cependant, en mai 2017, les fondateurs de Ripple ont placé 55 milliards de XRP – soit environ 88% de leurs avoirs XRP sur un compte séquestre sécurisé. Le compte permet à l’équipe d’utiliser jusqu’à 1 milliard de XRP par mois et de retourner tout montant inutilisé à la fin du mois. Cette solution a permis de faire taire les critiques.

XRP comme un moyen de prévenir le spam

Les frais de transaction de Ripple protègent contre une éventuelle inondation du réseau, ce qui signifie qu’une attaque contre le Protocole Ripple serait coûteuse – trop coûteuse pour la plupart des efforts de piratage courants ou même très concentrés.

Si Ripple était gratuit, qu’il n’y avait donc pas de frais de transaction sur le réseau, les pirates seraient en mesure de diffuser de gros volumes de « spam de registre » (faux comptes) et de « spam de transaction » (fausses transactions). Cela inonderait le réseau et entraverait donc sa capacité à fonctionner.

Comme mesure préventive, chaque compte Ripple doit posséder une petite réserve de XRP qui est de 20 XRP. Les frais de transactions sontaussi très faible, de l’ordre de 0,00001$.

De plus, ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’avec chaque transaction, les frais de transaction sont détruits, ce qui en fait un actif dépréciant et un mécanisme déflationniste.

En fin de compte, en supposant que les choses dans l’univers des cryptos continuent de progresser et de se légitimer, et que la volatilité est réduite, la combustion de l’ondulation assurera un total toujours décroissant et proportionnel à l’inflation mondiale et au pouvoir d’achat.

Les partenariats de Ripple

L’équipe centrale de Ripple est composée d’un grand nombre de vétérans de la technologie ayant compris que l’obtention de partenariats et l’acquisition de clients est essentielle pour prospérer dans un marché aussi volatile.

Ripple soutient plus de 75 clients en déploiement commercial – dont plus de 100 sont actuellement sur leur liste. Voici quelques-uns des principaux noms qui font partie du réseau mondial en pleine expansion de Ripple :

  • Standard Chartered
  • MoneyGram
  • Change international
  • Banque de Tokyo
  • Cambridge Global Payments

Découvrez toutes nos cryptos

Notre liste de crypto monnaies n’attend qu’une chose, que vous cliquiez sur le logo de la crypto-monnaie que vous désirez connaitre !