Qu’est-ce que Storj et sa crypto à l’acronyme STORJ Guide complet

Storj se veut une plateforme de stockage cloud qui est fondée sur la technologie Blockchain. Cette solution de stockage constitue une alternative peu coûteuse. Elle permet également de conserver les données de façon décentralisée et sécurisée. Le contenu est crypté puis fragmenté et dispersé sur plusieurs disques durs dont les utilisateurs de Storj sont propriétaires. Il est impossible de censurer ou d’interrompre votre contenu stocké. Le cryptage à clé publique/privée, le hachage et l’enregistrement des transactions du service garantissent la sécurité des données. La protection de ces données passe par un réseau décentralisé d’ordinateurs dans le monde entier. L’évolution du cours de la crypto STORJ de la plateforme, caractéristique de l’intérêt des investisseurs, laisse entrevoir de belles perspectives pour l’avenir de du projet STORJ.

Nom : Storj
Sigle : STORJ
Création : Août 2014
Site officiel : storj.io
Whitepaper : Oui
Mise en place d’une ICO : Oui
Possibilité de minage : Oui
Quantité totale : 424 999 998 STORJ coin
Réseaux sociaux principaux : GitHub, TwitterRedditLinkedinMedium

Table des matières
logo crypto storj

Comprendre le projet Storj

Storj se présente comme un système de stockage de fichiers décentralisé et open source. Elle fait appel au cryptage, au partage de fichiers ainsi qu’à une table de hachage reposant sur la blockchain afin de conserver les fichiers sur un réseau peer-to-peer. Le but : faire en sorte que le stockage de fichiers dans le cloud devienne plus rapide, plus abordable et confidentiel.

Le stockage en cloud classique, comme Dropbox ou Google Drive, se heurte à des difficultés. Bien que les fichiers soient sauvegardés de manière redondante, la bande passante du datacenter ou des interruptions inattendues de fonctionnement risquent de limiter l’accès à vos fichiers. À cela s’ajoute la problématique de la confidentialité. En effet, les entreprises concernées peuvent contrôler vos fichiers, et même y accéder.

Pour remédier à ces difficultés, le projet Storj mise sur une blockchain et sur les réseaux peer-to-peer. Les fichiers sont ainsi répartis de manière à ce que la redondance soit parfaitement établie. En outre, cela signifie que vous serez la seule personne qui pourra accéder à vos fichiers.

Il est essentiel de souligner la distinction entre Storj et Storj Labs, la société à but lucratif. Tout le monde est en mesure de créer son instance du logiciel open source qui fait fonctionner Storj. Storj Labs a quant à lui déjà créé cette instance et compte un réseau de milliers d’utilisateurs. Les frais relatifs à l’utilisation de ce réseau sont facturés par Storj Labs.

Les Torrents, une nécessité pour comprendre Storj

La comparaison avec Torrents est peut-être la meilleure façon de comprendre Storj. La notoriété de Torrents remonte au début des années 2000. Il s’agissait d’un moyen de télécharger gratuitement des films, de la musique et des émissions de télévision, généralement de manière illégale.

Les torrents empruntent un réseau pair-à-pair. En voici le fonctionnement :

  • Un grand nombre d’utilisateurs stockent des copies d’un même fichier ;
  • Lorsqu’une personne souhaite obtenir une copie de ce fichier, elle adresse une demande au réseau peer-to-peer ;
  • Les usagers en possession du fichier, appelés « seed », fournissent des fragments du fichier à celui qui le demande ;
  • La personne qui fait la demande de téléchargement reçoit de nombreux fragments provenant de plusieurs seed différents, puis le logiciel torrent reconstitue ces fragments pour former le fichier original.

Les torrents présentent l’avantage de vous permettre de télécharger des fragments de fichiers à partir de plusieurs sources simultanément. Par conséquent, transférer des fichiers peut aller plus vite que de télécharger l’ensemble du fichier en une seule fois à partir d’une seule source.

En outre, en ce qui concerne la musique et les vidéos piratées, les fichiers Torrent sont décentralisés. Il n’y a pas de société capable de contrôler les Torrents. Cela complique la fermeture d’un torrent, car il faudrait arrêter chaque seed individuellement. C’est ce que fait Storj, mais elle ne se résume pas à cela.

Partage de fichiers 

 Le stockage par fragment du projet Storj se rapproche beaucoup de la méthode des fragments de torrents. Si un utilisateur désire stocker un fichier dans Storj, il doit d’abord le découper en de nombreux petits morceaux (fragmentation). Cette méthode présente l’avantage de permettre de télécharger le fichier en parallèle, accélérant ainsi le processus. Par ailleurs, personne d’autre que vous ne sait où se trouvent les morceaux, ce qui fait de cette opération une affaire totalement privée dont vous avez le contrôle total.

La location des fragments constitue l’une des principales différences entre Storj et les torrents. Les torrents permettent à tout le monde d’accéder aux fragments. En revanche, en sa qualité de fournisseur de stockage en nuage, Storj fait de la confidentialité des utilisateurs une priorité. Pour cela, il a recours à la blockchain et au cryptage.

Afin de garantir une confidentialité absolue, Storj met en œuvre une table de hachage distribuée (DHT) qui permet à un utilisateur de retrouver tous les fragments du fichier original. L’accès à ces fragments requiert l’utilisation d’une clé privée. En l’absence de celle-ci, la localisation des fragments individuels est pratiquement impossible. Appelée Kademlia, la table de hachage Storj est l’une des principales technologies de réseau.

Fragmentation de parité

Avec Storj, c’est la répartition des fragments entre les ordinateurs du réseau. Toutefois, quelle serait la situation si l’un des ordinateurs tombait en panne ou cessait de faire fonctionner le réseau ? Que deviendraient les fragments sur cet ordinateur ?

Dans un contexte pareil, Storj a mis en place une certaine forme de redondance. (Dans le langage informatique, la redondance est la reproduction de composants de manière à disposer d’une sauvegarde en cas de défaillance du système). La redondance de Storj est assurée par des « fragments de parité ». Quand un utilisateur télécharge un fichier, il a la possibilité de définir le niveau de redondance qu’il préfère pour ce fichier. En disposant un nombre suffisant de fragments de parité, le risque de perdre des parties de vos données est considérablement réduit.

Néanmoins, le risque de perdre des fragments se renforce avec le temps. Pour y remédier, Storj mène des audits réguliers. Toutefois, la meilleure pratique à suivre en tant qu’utilisateur de la plateforme consisterait à rappeler et à recharger périodiquement vos fichiers.

En même temps, un excès de redondance aurait pour effet de ralentir le réseau. Pour lutter contre cela, Storj instaure des règles de codage permettant de réduire la redondance en supprimant les fragments qui ont été excessivement dupliqués. Ce procédé permet également à Storj de repérer les données qui doivent être plus redondantes.

Chiffrement de bout en bout

Au-delà de la fragmentation, Storj offre une haute garantie de confidentialité par la mise en place d’un chiffrement de bout en bout. Grâce à la fragmentation, nul ne peut avoir accès à l’ensemble du fichier, y compris les hôtes des données (appelés fermiers). Pour autant, cela est insuffisant, dans la mesure où il serait problématique que quelqu’un puisse accéder à un fragment et le lire.

Le principe de Storj est de permettre aux propriétaires des données (appelés locataires) de crypter leurs fichiers facilement avant de les déchiqueter. La clé du fichier crypté est unique et vous pouvez la garder sur votre ordinateur.

Seul le propriétaire de la clé privée est habilité à accéder au fichier. Ainsi, les agriculteurs ne conservent pas seulement les fichiers cryptés, mais aussi ceux qui appartiennent à un fichier original complet. Vos données sont ainsi sécurisées, dans la mesure où les données contenues par l’agriculteur sont sans intérêt si elles ne sont que des fragments — et des parties cryptées — d’un fichier plus important.

Si une entité veut pirater le réseau Storj et localiser un fichier, il lui faut en premier lieu localiser tous les fragments qui constituent l’ensemble du fichier. Sans la clé privée, la tâche est presque impossible. De nouveau, il faudrait arriver à obtenir des fermiers qu’ils envoient les morceaux. Pour finir, ils devront avoir accès à la clé de chiffrement (en la devinant [impossible] ou en la volant).

Qu’en est-il de la crypto STORJ ?

La crypto STORJ constitue un moyen de paiement au sein du réseau. Les redevances versées par les locataires sont reversées aux exploitants qui mettent à disposition du réseau de l’espace de stockage et de la bande passante. La mise en œuvre de Storj Labs fonctionne exclusivement avec le jeton, tandis que Storj Open source est neutre en matière de paiement. Par défaut, STORJ est utilisé, mais BTC, ETH ou d’autres monnaies sont utilisables.

L’équipe derrière le projet Storj

La société Storj Labs, qui se trouve derrière la plateforme Storj, a été cofondée par Shawn Wilkinson et John Quinn en 2014. C’est à l’automne 2019 qu’est sortie la dernière version de Storj, la V3. Depuis ses débuts, Storj Labs a fait l’objet de trois cycles de financement distincts. Aussi, en dépit du fait que Storj a été initialement publié sur la blockchain Bitcoin, elle est passée à Ethereum en 2017. Au cours de l’année 2014, Storj Labs a levé 910 BTC, soit une valeur d’environ 460 000 dollars 2017 à l’époque, par le biais d’une vente aux enchères publique.

Est-il possible de miner du STORJ ?

Il est bel et bien possible de faire du minage avec Storj. Storj ne vous demande que de mettre à disposition un espace de stockage sur un appareil connecté en permanence à internet. Vous pouvez utiliser votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur… Et vous serez rémunéré pour ce service. Storj permet à ses utilisateurs de conserver leurs données à un prix qui défie toutes les offres de cloud du marché.

Comment stocker sa crypto STORJ ?

Quand on a acheté sa crypto STORJ, la question qui vient logiquement est celle qui concerne son stockage. Aujourd’hui, les solutions de stockage de cryptos abondent. Mais, il faut toujours privilégier les solutions qui offrent une meilleure sécurité pour vos actifs. Ce point comptant, le Ledger Nano S ou le Ledger Nano X ou encore le Trezor sont les solutions les plus en vogue. Mais il existe d’autres portefeuilles comme Trust Wallet, Meta Mask, Atomic Wallet qui sont aussi plébiscités par de nombreux investisseurs pour.

Où acheter la crypto STORJ ?

La crypto STORJ existe sur plusieurs plateformes d’échanges : Binance, eToro, Coindirect et Poloniex.

Le cours de la crypto STORJ

Notre indice de prévision des prix des crypto-monnaies prévoit qu’en 2023, le prix du Storj (STORJ) pourrait augmenter dans les prochains mois, avec un cours de 1,95 $. Les prévisions des cours de cryptos n’étant pas toujours exactes, il serait intéressant de suivre en direct l’évolution de la crypto STORJ à des adresses comme Coinmarketcap, en sachant que c’est une crypto monnaie pleine de potentiel.

Storj
#CoinPriceMarketcapVolume (24h)SupplyChangeLast 24hSymbolPrice (BTC)

Une vidéo pour expliquer ce qu’est ce projet ?

En effet, vous pourrez découvrir ce que nous vous expliquions au travers de ce youtubeur venant présenter le projet de cette cryptomonnaie.

Donnez-nous votre avis sur la crypto Storj et son projet.

Donnez votre avis via une note !
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez toutes nos cryptos

Notre liste de crypto monnaies n’attend qu’une chose, que vous cliquiez sur le logo de la crypto-monnaie que vous désirez connaitre !