Qu’est-ce que crypto Solana et sa crypto à l’acronyme SOL ? Guide complet 

Solana est un nouveau protocole blockchain lancé par la fondation du même nom, dont le siège se trouve à Genève, en Suisse. Ce qui rend ce projet unique, ce sont les nombreuses innovations qu’il entend apporter dans le domaine de la crypto monnaie.

Nom : Solana
Sigle : SOL
Création : Mars 2020
Site officiel : https://solana.com/
Whitepaper : Oui
Mise en place d’une ICO : Oui
Solidité du projet : Stable
Possibilité de minage : Oui, mais via du Zcash ou du Monero
Quantité totale : 488 630 611 SOL coin
Réseaux sociaux principaux : Telegram, Discord, Twitter, etc

Table des matières
Logo Crypto Solana

Qu’est-ce que le projet Solana et sa cryptomonnaie SOL ?

Le projet Solana a été lancé de manière officielle en mars 2020 par Anatoly Yakovenko et son équipe, dans le but de se faire un nom dans la communauté des crypto-monnaies. Pour ce faire, les initiateurs de ce projet espèrent rendre l’univers de la monnaie virtuel accessible à une plus grande échelle. Le but est de toucher notamment les petits commerçants et les commerçants institutionnels.

Quels intérêts à utiliser la crypto Solana ?

Le programme Solana se veut être un concept innovateur. Ainsi, il a été spécialement conçu pour faciliter la création d’applications décentralisées.

Qui sont les fondateurs du projet crypto Solana ?

Le protocole Solana a été initié par Anatoly Yakovenko et ses collaborateurs. Ce dernier n’est ni plus ni moins que le CEO (Chief Executive Officer) de Solana. Le nom d’Anatoly Yakovenko n’est pas nouveau dans le domaine de la technologie mobile. Il a débuté sa carrière internationale à la société Qualcomm, un géant américain de la technologie mobile. Ayant commencé en tant que simple ingénieur dans ce groupe, il a gravi les échelons petit à petit, jusqu’à devenir l’ingénieur manager en 2015. Mais il n’occupe pas ce poste pendant longtemps puisque, peu de temps après, il occupe une autre fonction. Il officiait en tant qu’ingénieur logiciel chez Dropbox.

À partir de 2017, il commence à travailler sur un projet qui lui tient à cœur. Et celui-ci s’est concrétisé sous l’appellation que l’on connaît aujourd’hui : Solana. Ce projet, il l’a conçu avec l’aide de l’un de ses collègues de Qualcomm, un certain Greg Fitzgerald. Ensemble, ils ont créé la Solana Labs. Cependant, ils n’ont pas pu concrétiser ce projet à eux deux. Yakovenko a aussi fait appel à d’autres anciens collègues qui lui ont été d’une aide précieuse. Ainsi, le protocole Solana et le jeton SOL ont été créés et ont été rendus publics au début de l’année 2020.

Des façons de valider une transaction en cryptomonnaie

Il existe deux solutions envisageables pour valider une transaction en cryptomonnaie, notamment la crypto Solana.

D’un côté, il y a la façon la plus connue qui est le POW (Proof-of-Work). Avec le POW, l’utilisateur doit résoudre des équations mathématiques avant de pouvoir valider les transactions.

La deuxième solution est peu connue, car elle n’est apparue que récemment. Il s’agit du POS (Proof-of-Stake). La méthode POS consiste à définir un « validateur » d’une manière pseudo-aléatoire. Une fois défini, ce « validateur » aura le droit d’intégrer un bloc de transaction dans la blockchain. Les premières cryptomonnaies à utiliser la méthode de validation POS sont le DASH et l’EOS.

Malheureusement, jusqu’ici, il n’est pas encore possible de miner directement des crypto Solana. Néanmoins, il existe des alternatives. La raison qui fait que cette opération soit impossible, c’est le fait que les cryptos Solana sont conçues d’une manière différente, par rapport aux autres crypto-monnaies les plus connues telles que les bitcoins et les ethereums. Cependant, il est possible que vous soyez déjà tombé sur des sites ou des scripts qui affirment qu’il est possible de miner les jetons. C’est faux. Voici l’explication. En vérité, il s’agit d’autres cryptomonnaies comme les Monero et les Zcash qui ont été préalablement minés avant d’être transformés en crypto Solana.

Si malgré cela, vous souhaitez quand même d’extraire votre crypto, voici la solution la plus viable qui puisse s’offrir à vous. Dans un premier temps, vous minez d’autres cryptomonnaies comme le Litecoin ou encore le Dash, ensuite, vous les échangez contre des cryptos Solana. À ce jour, il existe six crypto monnaies qui sont minables et qui, par la suite, peuvent être échangées contre d’autres jetons numériques. Il s’agit de Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Monero, Dash et Zcash.

Le projet crypto Solana possède-t-il un Wallet ?

Pour mettre en œuvre leur projet, Anatoly Yakovenko et son équipe s’appuient sur une plateforme d’échange décentralisée connue sous l’appellation de Serum DEX. Cette plateforme a été développée par l’équipe de FTX. Pour ceux qui ne le savent pas, FTX est une plateforme d’échange de cryptomonnaie mis en place par des traders.

Par ailleurs, il est à préciser que l’utilisation de Serum DEX nécessite le passage par trois étapes importantes. Et l’une de ces étapes, c’est la création d’un wallet Solana pour contenir les jetons et SPL. Ainsi, le Solana SPL Token Wallet a été mis en place. Celui-ci permet notamment de gérer le SOL ainsi que des Simplicity Tokens (SPL). Vous l’aurez compris, le Token de Serum (SRM) est un SPL.

Pour les utilisateurs de cette plateforme, la création du wallet est très rapide. Pour ce faire, vous commencez par cliquer sur « Connect wallet ». Ce bouton se trouve en haut à droite de l’écran. Puis, une fenêtre popup affichera automatiquement la seed de votre wallet Solana. À vous de bien la conserver. Après cela, vous cochez la case correspondante et vous cliquez sur « Continuer ». L’étape suivante consiste à choisir le mot de passe de votre portefeuille. Et enfin, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Create wallet ». Et voilà, vous pouvez enfin connecter votre wallet Solana au Serum DEX.

Néanmoins, comme pour toutes créations de nouveaux portefeuilles. Il vous faudra faire un dépôt de SOL coin, avant de pouvoir utiliser le DEX de Serum.

Pour cela, il n’y a rien de plus simple : vous cliquez sur le bouton “Receive” afin d’afficher l’adresse du dépôt. Là, deux options s’offrent à vous. Soit vous achetez de crypto SOL sur une plateforme de change avant de les transférer sur le wallet, soit vous envoyez des ETH sur le wallet. Les ETH seront convertis en SOL. Si vous choisissez la seconde option, il vous faudra connecter votre wallet Solana à Metamask. Pour ce faire, vous vous rendez dans l’onglet « ETH » et vous cliquez sur « Connect to Metamask ». Ensuite, vous choisissez le compte Ethereum à utiliser et vous appuyez sur suivant. Alors, une demande de confirmation apparaîtra sur la fenêtre suivante. Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur connecter et d’indiquer la somme à convertir et cliquer sur “Convert”. Puis, vous confirmez votre requête sur Metamask et vous attendez l’affirmation de la transaction. Enfin, une fois la transaction terminée, vous pouvez vérifier votre solde sur votre portefeuille Solana. Et voilà, à partir de là, vous pouvez enfin utiliser Serum DEX.

En parlant du wallet Solana, vous vous demandez sûrement si le réseau Solana peut interagir avec le Ledger Nano S ou X. Et bien, la réponse est oui.

Comment fait-on pour miner de la crypto monnaie Solana ?

Contrairement à ce qu’on a pu dire, il ne s’agit pas réellement de miner du Solana (SOL). En effet, la vérité est que l’on peut miner du Zcash et du Monero qui seront ensuite transformé en SOL coin. Libre à vous de voir si cela vaut le coup !

Rappel du minage de crypto :

Pour ceux qui ne savent pas encore comment miner les crypto monnaies, voici à peu près comment cela fonctionne.

Prenons pour exemple le cas où vous souhaitez extraire des crypto Solana depuis votre propre ordinateur personnel, celui que vous utilisez chez vous. Pour ce faire, votre ordinateur doit être en mesure d’effectuer des tâches spécifiques. Celles-ci sont indispensables pour que votre machine puisse obtenir un minimum de crypto Solana. Les tâches en question s’appellent « Proof-of-work ». Les proof-of-work se présentent sous forme d’un certain nombre d’équations mathématiques à résoudre. Et celles-ci deviennent plus en plus difficiles au fur et à mesure que les mineurs exploitent plus de pools. Ce qui incite ces derniers à utiliser des ordinateurs plus grands et plus robustes. Celles-ci ont été spécialement conçues pour créer un terrain de jeu pour tous les mineurs. Le principe est simple : si votre machine contribue à l’exploitation minière, alors vous aurez forcément une part du butin, c’est-à-dire une certaine quantité de crypto monnaie.

Où acheter le crypto Solana ?

Jusqu’ici, aucune plateforme d’échange ne permet d’acheter directement la crypto monnaie SOL en euros. Donc, vous devez trouver un autre moyen pour vous le procurer. La méthode la plus simple pour vous sera de passer par une plateforme d’échange qui accepte l’euro pour acheter d’autres cryptomonnaies. Ensuite, vous échangez ces cryptomonnaies que vous avez obtenues pour obtenir de la cryptomonnaie Solana.

Les plateformes les plus souvent utilisées pour acheter des crypto Solana à partir d’euros sont Coinhouse et Coinbase. Et entre les deux, c’est la Coinhouse qui est la plus appréciée parce qu’elle est réputée pour être fiable et facile à utiliser. De plus, ses frais sont modérés. Mais voici les 4 plateformes recommandées :

Plateforme D'échange Bilaxy

Bilaxy

Image du logo okex
OKEx
Plateforme D'échange Ftx

FTX

Comment connaitre le cours de la crypto Solana ?

Vous pourrez suivre le cours du SOL en direct et connaitre des infos particulières sur Coinmarketcap. Notre API vous donnera déjà un aperçu du cours de Solana:

#NamePriceMarket CapChangePrice Graph (24h)

Une vidéo pour expliquer ce qu’est ce projet ?

En effet, vous pourrez découvrir ce que nous vous expliquions au travers de ce youtubeur venant présenter le projet de cette cryptomonnaie.

Découvrez toutes nos cryptos

Notre liste de crypto monnaies n’attend qu’une chose, que vous cliquiez sur le logo de la crypto-monnaie que vous désirez connaitre !