Qu’est-ce que la crypto monnaie EOS et son projet ?

EOS est un système d’exploitation décentralisé basé sur la technologie de la chaîne de blocs. Il est conçu pour supporter des applications décentralisées à l’échelle commerciale en offrant toutes les fonctionnalités de base requises.

Nom : EOS
Sigle : EOS
Création : Juin 2017 (ICO)
Site officiel : https://eos.io/
Whitepaper : Oui
Mise en place d’une ICO : Oui
Solidité du projet : Stable
Possibilité de minage : Non
Quantité totale : 944 543 251 EOS coin
Réseaux sociaux principaux : Facebook, Twitter, Medium +2 autres

Qu’est-ce qu’EOS ?

EOS est aujourd’hui un projet et une crypto très en vogue, aussi bien auprès de la communauté que des pirates grâce à une ICO dont les résultats ont été spectaculaires, mais aussi parce qu’elle a vu son prix monter en flèche lors de l’annonce de l’arrivée de son réseau principal sur les marchés.

L’essentiel autour du projet et de la crypto EOS

EOS permet aux entreprises de construire les applications de la blockchain de façon à ce qu’elles restent similaires à celles des applications basées sur le Web. Ce réseau de chaîne de blocs a avance aussi :

  • Supprimer les frais de transaction
  • Effectuer des millions de transactions en moins d’une seconde

Le nom du projet correspond au jeton, c’est la coin EOS

EOS a quelques conceptions technologiques notables majeures telles que :

  • Le consensus DPoS
  • Plus de 100 000 transactions par seconde
  • Des frais de transaction nuls
  • La possibilité de modifier les codes
  • Etc

La phase de développement de l’EOS

Lors de BlockShow Asia, le 29 novembre 2017, Block.one a dévoilé un environnement de test accessible au public, connu sous le nom de EOSIO Single-Threaded Application Testnet (EOSIO STAT).

L’ensemble du plan d’EOS a été publié en 2017 dans un livre blanc. La plate-forme EOSIO a été développée par une société privée, Block.one, et a ensuite été publiée en tant que logiciel libre le 1er juin 2018. Pour s’assurer que les jetons natifs étaient largement distribués lors du lancement de la blockchain, environ un milliard de jetons ont été vendus sur la plateforme Ethereum par Block.one. Cela a fourni un réseau de distribution entre tous ceux qui possèdent la coin EOS, leur offrant la possibilité de commencer à l’utiliser dès la sortie de la blockchain EOS.

10% de ces jetons ont été réservés à Block.one. Au total, 20 % des jetons EOS ont été vendus sur Ethereum au cours des 5 premiers jours de la vente de jetons d’une durée totale de 341 jours. Les 70 % restants ont été vendus et produits à leur valeur marchande.

La start-up EOS, durant son ICO, a réussi à obtenir 1477 Ethers, malgré les critiques de nombreux représentants de la communauté de la chaîne de production. EOS est d’ailleurs au moment d’écrire ces lignes la sixième crypto-monnaie du monde en terme de capitalisation boursière.

La technologie ayant mené à la crypto EOS

L’objectif d’EOS est de fournir une plate-forme décentralisée pour héberger des applications, mettre en œuvre des contrats intelligents et utiliser la chaîne de blocs pour les entreprises tout en espérant résoudre les problèmes d’évolutivité rencontrés par les crypto-monnaies pionnières telles que Bitcoin et Ethereum.

Il éliminera également les frais facturés pour les transactions. Elle y parviendra en utilisant la preuve d’intérêt déléguée du protocole consensuel ainsi qu’en étant multithread (pouvant s’exécuter sur différents cœurs informatiques).

L’objectif d’EOS est d’être le tout premier système d’exploitation qui sera décentralisé. EOSIO offre un meilleur environnement de développement pour les applications décentralisées, comme BitShares, une plate-forme pour l’échange décentralisé de cryptos et Steemit, une plate-forme de réseau social avec des incitations financières.

La coin EOS, est un jeton utilitaire qui donne à la fois le stockage et la bande passante sur la chaîne de blocs. Elle est proportionnelle à la totalité de la mise, le fait de ne posséder que 1% des jetons EOS permet d’utiliser jusqu’à 1% de la bande passante totale. Ces jetons permettent également au propriétaire de participer à la gouvernance de la chaîne d’approvisionnement et de voter en proportion de la participation du propriétaire.

La plate-forme EOSIO abandonnera son vote pour 21 producteurs de blocs au moment de son lancement, ce qui permettra de valider et de générer des blocs dans un délai de 500 ms.

Les apports de la crypto EOS

Un aspect qui rend EOS très intéressant face à bon nombre de crypto-monnaies est qu’il ne facture pas de frais de transaction. EOS est une plate-forme décentralisée évolutive. Bien qu’Ethereum et EOS soient toutes deux des plates-formes capables d’exécuter des contrats intelligents, EOS prétend offrir des temps de transaction plus rapides, ainsi qu’une exécution plus rapide. Il peut également prendre en charge des applications décentralisées à l’échelle industrielle.

Alors qu’Ethereum utilise un modèle de preuve du travail PoW pour ses opérations minières, EOS utilise un modèle de preuve déléguée PoDW pour optimiser l’exploitation minière d’EOS, beaucoup plus rapide et qui n’est pas aussi énergivore que l’exploitation minière générale des cryptos.

Alors que les développeurs de blockchains doivent généralement utiliser un langage spécifique pour construire leurs applications, EOS permet aux développeurs de compiler dans Web Assembly, ce qui signifie que les développeurs peuvent utiliser C++ pour construire leurs applications !

Découvrez toutes nos cryptos

Notre liste de crypto monnaies n’attend qu’une chose, que vous cliquiez sur le logo de la crypto-monnaie que vous désirez connaitre !