Qu’est-ce que Cosmos et sa crypto à l’acronyme ATOM ?

Depuis la création de sa monnaie virtuelle ATOM, la plateforme Cosmos apporte de nombreuses innovations dans l’univers des blockchains.

Le projet concentre ses efforts autour de la création d’un écosystème qui pourrait résoudre les principaux problèmes de la technologie de la chaîne de blocs afin de la rendre moins complexe pour les développeurs et les utilisateurs.

Nom : Cosmos
Sigle : ATOM
Création : Avril 2017
Site officiel : https://cosmos.network/
Whitepaper : Oui
Mise en place d’une ICO : Oui
Solidité du projet : Assez stable
Possibilité de minage : Oui
Quantité totale : 208,701,533 ATOM coin
Réseaux sociaux principaux : Twitter, Reddit, LinkedIn +4 autres

Table des matières
Logo Crypto Cosmos

Comment est née la crypto Cosmos ?

Les origines du projet Cosmos remontent à 2014 avec la startup Tendermint Inc., qui est aujourd’hui un contributeur important dans l’univers des cryptomonnaies.

Toutefois, c’est en 2016 que le livre blanc du projet a été publié, et c’est seulement une année après que les jetons ATOM sont arrivés sur le marché.

La création du projet par Tendermint Inc.

À sa création, le projet Cosmos était déjà considéré comme la solution aux problèmes des blockchains.

Si son concept devait être décrit en quelques mots, ces mots seraient « l’internet des blockchains ». De fait, le projet Cosmos veut relier toutes les blockchains existantes entre elles grâce à un moteur spécifique.

Promu sur YouTube et Twitter à l’occasion du minage de son premier bloc, le projet a été créé par une startup spécialisée dans le développement de logiciels, Tendermint Inc.

Celle-ci a pensé la crypto Cosmos de manière à éviter l’intervention des mineurs qui, sur le réseau bitcoin, sont chargés de valider les transactions. À la place, vous avez des validateurs qui s’assurent de confirmer les opérations effectuées entre les utilisateurs.

C’est l’un des premiers réseaux à utiliser cette méthode aussi appelée Proof-of-Stake (preuve de participation).

Une blockchain 3.0

On considère souvent le réseau Cosmos comme la blockchain version 3.0.

La première version de la technologie de chaînes de blocs serait arrivée avec l’annonce du Bitcoin et la crypto monnaie Ethereum aurait amené la blockchain 2.0 avec les concepts de finance décentralisée (DeFi) et de contrats intelligents.

L’apport de la crypto Cosmos au fonctionnement de cette technologie se décrit par la capacité d’une blockchain à se connecter à plusieurs autres pour faciliter la communication entre les différents réseaux de crypto monnaies sur une seule et même plateforme.

Les objectifs du projet

Le projet Cosmos ambitionne de résoudre deux problèmes remarqués chez les cryptomonnaies. C’est la première étape à la réalisation de son objectif d’intercommunication entre les blockchains.

Les développeurs de Tendermint Inc. ont ainsi remarqué que les blocs qui permettent de réaliser des opérations sur les réseaux d’une cryptomonnaie comme le bitcoin étaient limités par leur taille qui est de 1 Mo.

Ce problème d’évolutivité apporte des inconvénients importants comme un long temps de traitement des transactions, ainsi que des frais élevés alloués à la validation de ces dernières.

La deuxième limitation observée concerne la diversité de moyens de paiements qui existent pour acquérir des cryptos. En effet, chaque jeton dispose d’un mode de fonctionnement qui rend les interactions avec un autre jeton, complexes voire impossibles, dans certains cas.

La crypto monnaie ATOM souhaiterait résoudre ce problème d’interopérabilité pour permettre aux utilisateurs de naviguer sur les cryptomonnaies au gré de leurs envies.

Quelles sont les 3 composantes essentielles de la crypto Cosmos ?

Pour parvenir à ses fins, l’équipe de Tendermint Inc. a mis en place trois composantes qui permettent au réseau Cosmos d’exister.

Le Tendermint Core

En traitant près de 25 000 opérations par seconde, le Tendermint Core s’est installé dans le paysage des plateformes de développement blockchain, comme le système le plus avantageux pour les développeurs souhaitant créer des applications décentralisées.

En outre, l’outil est open source, ce qui améliore grandement la compatibilité avec ces dernières.

La boîte à outils des développeurs

Le Cosmos SDK est mis à la disposition de tous les développeurs souhaitant créer une blockchain ou une application sécurisée à partir de modules.

Grâce au travail effectué par l’équipe de Tendermint Inc., ce SDK est régulièrement enrichi pour permettre aux développeurs d’adapter leurs idées plus rapidement au réseau Cosmos.

L’Inter Blockchain Communication Protocol

La troisième composante du projet est aussi la plus importante. C’est grâce à l’IBC Protocol que la communication peut être établie entre les blockchains de différentes crypto monnaies.

Le système est basé sur des vérifications qui permettent de créer une certaine quantité de cryptomonnaies sur une chaîne B après avoir vérifié leur présence ainsi qu’une demande de transfert émanant d’une chaîne A.

Quelles sont les forces et les faiblesses de la crypto Cosmos ?

La crypto Cosmos présente certains avantages pour ses utilisateurs. Toutefois, le projet compte aussi quelques limitations que vous devriez considérer avant de penser à vous procurer des ATOM.

Les points forts

Grâce aux nombreux outils mis à la disposition du public par les développeurs, la conception des blockchains est devenue plus facile.

Grâce à sa robustesse, le protocole peut accueillir de nombreuses applications décentralisées capables de traiter des milliers de transactions toutes les secondes.

Un autre avantage apporté par le projet est la liberté de gouvernance des blockchains qui participent au réseau. Ainsi, chaque nouvelle chaîne générée ou reliée au bloc de la crypto Cosmos conserve sa souveraineté et ses règles.

Cet état de choses permet de conserver les atouts qui ont fait la popularité de ces chaînes, tout en y ajoutant la connectivité de la crypto Cosmos.

Les points faibles

La vision novatrice apportée par le projet de Tendermint Inc. ainsi que l’aspect sécurisé des protocoles qui établissent son fonctionnement n’empêche pas le réseau d’être la cible de nombreuses attaques malveillantes.

En effet, le nombre de failles qui menacent le projet est l’un des points sur lesquels s’appuient les détracteurs de la monnaie virtuelle pour dénoncer son manque de sérieux.

Certaines erreurs sont encore effectuées par le protocole IBC, ce qui ouvre la porte à de nombreux validateurs malveillants soucieux de se remplir les poches.

Les attaques qui se dirigent le plus souvent vers les blocs moteurs du réseau sont un risque qui peut compromettre l’entièreté de ce dernier.

Aussi, avant d’effectuer un investissement en ATOM, il est conseillé de se tenir informé sur l’actualité de la crypto Cosmos en matière de mises à jour de sécurité.

Comment faire du staking avec la crypto Cosmos ?

Dans un sens, il est possible de miner du ATOM. Toutefois, ce processus ne s’applique pas de la même façon que sur le réseau bitcoin, puisque les habituels mineurs sont ici remplacés par des validateurs.

Ce sont ces derniers qui vous permettront de stacker la monnaie à travers la procédure qui suit.

1re étape : Se procurer des ATOM

La première chose que vous devez faire pour stacker des ATOM, c’est de vous en procurer. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur diverses plateformes qui proposent la monnaie comme Binance, ou Coinbase.

Vous pourrez y effectuer du trading de cryptos ou échanger des ATOM contre une monnaie fiat.

2e étape : Stocker la crypto Cosmos dans un wallet ATOM

Une fois que vous achetez des ATOM, vous devez indiquer l’adresse d’un portefeuille de cryptomonnaies pour stocker votre monnaie virtuelle. Il existe une fois de plus de nombreuses solutions, et parmi elles, le Ledger Nano S et le Ledger Nano X, créées en France semblent être les plus sécurisées.

Certains portefeuilles de cryptos vous permettent également de participer directement au staking de la monnaie avec d’autres utilisateurs. C’est le cas du Exodus Cosmos Wallet ou de la Wallet de Coinbase.

3e étape : Choisir son validateur et confirmer sa participation au staking

Une fois votre portefeuille approvisionné en ATOM, vous pouvez choisir un validateur du réseau et soumettre une certaine quantité de la crypto Cosmos qui va servir de garantie pendant la validation des transactions.

À cet effet, prenez le temps de bien choisir votre validateur, car si ce dernier prend les mauvaises décisions, vos ATOM en pâtiront.

Où acheter du Cosmos (ATOM) ?

La crypto Cosmos peut être achetée sur différents sites, mais voici 4 plateformes d’échange présentant un bon volume de transactions pour cette monnaie virtuelle (d’après Coinmarketcap) :

Comment suivre l’évolution du cours de la crypto Cosmos ?

Avant de procéder à l’achat d’ATOM, il serait intéressant de vérifier la valeur de ces derniers sur le marché. À cet effet, il est possible d’avoir toutes les informations sur le cours de la monnaie virtuelle sur le site Coinmarketcap.

Vous pouvez également consulter les informations les plus importantes sur le cours de la crypto Cosmos, directement sur notre site, grâce à notre API.

#NamePriceMarket CapChangePrice Graph (24h)

Une vidéo pour expliquer ce qu’est ce projet ?

En effet, vous pourrez découvrir ce que nous vous expliquions au travers de ce youtubeur venant présenter le projet de cette cryptomonnaie.

Donnez-nous votre avis sur la crypto Cosmos et son projet.

Donnez votre avis via une note !
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez toutes nos cryptos

Notre liste de crypto monnaies n’attend qu’une chose, que vous cliquiez sur le logo de la crypto-monnaie que vous désirez connaitre !