Découvrez la DAO BIM Group et son jeton $BIM

logo projet bim
Sommaire

Qu’est-ce que le BIM Group ?

La BIM est une organisation autonome décentralisée (DAO) développant une cryptomonnaie au service de l’économie réelle, de la réindustrialisation et de la transition écologique, qui protège à la fois les épargnants et la planète. Son objectif étant d’intégrer une crypto monnaie au sein de services ayant une réelle utilité et pouvant donc œuvrer à la démocratisation de l’usage des crypto-monnaies sur le marché français spécifiquement. Il s’agit en réalité d’une Fintech française à proprement parler.

Tout cet écosystème repose sur un jeton numérique, le $BIM. Celui-ci repose sur la blockchain Polygon qui est neutre en carbone.

Vous pourrez d’ailleurs participer à la private sale du $BIM dès le 28 octobre prochain ! Pour cela, il suffira de vous rendre sur le site officiel pour en acheter : : https://www.bim.finance/theme/fr/buyBimCrypto

 

Quelle différence notable par rapport aux cryptomonnaies actuelles ?

On vise ici un jeton ERC-20 faiblement corrélé au marché crypto, de par son utilisation au sein de cet écosystème créé de toute pièce tourné vers la France. En effet, le $BIM pourra être utilisé pour acquérir des biens matériels directement pour les consommateurs sur des segments B2B, mais aussi B2C.

 

Pourquoi créer la BIM ?

Voici ce que l’on peut découvrir dans le whitepaper du projet :

« La BIM part d’un constat simple. Pour changer le monde, il faut avoir un impact réel et concret dessus, notamment en vue de rendre possible la transition écologique. Cela n’est possible qu’avec des entreprises qui commercialisent des produits physiques.

Or, ces entreprises pourtant indispensables pour sauver la planète, sont des industries sous-capitalisées parce que les rendements offerts sont inférieurs à ceux des services et des industries de rupture (pharma, deep-tech, etc.) sur lesquelles se concentrent tous les acteurs du financement classique (VC1 – fonds de capital-risque, PE2 – fonds de capital investissement).

Mais aussi parce que les acteurs de la finance traditionnelle ont une profonde méconnaissance du secteur industriel, la plupart des décisionnaires ayant fait l’intégralité de leur carrière dans la finance. Ces investisseurs sont réticents à investir dans l’industrie car l’industrialisation est de loin l’étape la plus difficile d’une entreprise industrielle.

L’objectif de la BIM est de dé-risquer la partie industrielle en accompagnant ses investissements opérationnellement sur cette étape extrêmement risquée et en les aidant sur leur déploiement opérationnel. »

Concrètement, pour adopter les crypto-monnaies et changer les habitudes de paiement des consommateurs, il faut apporter un usage réel aussi proche que possible des habitudes de ceux-ci. Cela passe par l’économie réelle et l’achat de biens physiques. Là ou la BIM peut avoir un vrai impact, c’est de recréer des filières de production sur le marché français dans le secteur industriel, aujourd’hui majoritairement délocalisé à l’étranger.

Si la BIM est capable de fournir des produits et services made in France en proposant des avantages pour tout consommateur payant avec la monnaie $BIM et en rendant facile l’acquisitionde cet actif numérique, cela pourrait être un pari gagnant.

 

C’est dans cette optique que c’est développée la DAO BIM, avec pas moins de 8 entités distinctes aujourd’hui pour le lancement de celle-ci. Voyons voir ce que nous avons là.

 

Quelles sont les entités de la BIM ?

  • BIM Finance : C’est la plateforme que vous permettra d’acquérir des jetons numériques $BIM, les jetons utilitaires permettant d’acheter des produits et services développés par la BIM ou ses partenaires, filiales et affiliés.
  • BIM Pay : Il s’agit d’un module de paiement s’ajoutant sur des solutions telles que WordPress & Shopify. Son avantage face à de concurrents déjà présents sur le marché ? Des frais de transaction bien moins chers que les solutions existantes comme Stripe et Payplug pour une meilleure pénétration du marché.
  • BIM Direct : Il s’agit ici d’un service d’achat et de sourcing externalisé des PME/PMI et des start-ups industrielles françaises et européenne. Nous avons affaire ici à une marketplace avec des ambitions de concurrence à Alibaba sur le marché français.
  • BIM Shop : Cette entité sera un site web pour réaliser vos achats en ligne. Elle vise un public B2C, contrairement à BIM Direct et référence des produits de différentes marques qui répondent à la charte éthique de la BIM (provenance, impact carbone). Les avantages promus par cet e-commerce ?
    • Livré chez le client
    • Un tarif préférentiel si paiement en $BIM (cash-back)
    • Des offres promotionnelles réservées aux plus gros détenteurs de jetons $BIM (ventes flash, etc.)
  • BIM Immo : plateforme de web 3.0 qui permet de devenir propriétaire de biens immobiliers grâce la tokenisation de celui-ci. Plutôt que de devoir acquérir la bien complet, vous pourrez investir dans des parts de celui-ci et acquérir une rémunération adaptée au nombre de parts détenues du bien.
  • BIM Computing : Relocalisation de la fabrication de claviers, souris et unités centrales innovantes en France. Un focus sur l’industrie du gaming et de l’e-sports sera fait en parallèle de produits dédiés aux entreprises.
  • BIM Robotics : L’objectif ici est de relancer la filiale de conception et fabrication de robots utiles fabriqués en France. Des compétences qui n’existent plus en France aujourd’hui.
  • Ampere Motors : Relancer en France la fabrication de bobines, transformateurs et moteurs à bobinage en aluminium recyclé. L’objectif ici est de ne plus dépendre de l’étranger pour la conception de matériels électriques.

Qu’en est-il du jeton $BIM et de son fonctionnement ?

 

Le token $BIM est différent de nombreux autres tokens présents sur le marché dans le sens ou celui-ci va avoir un usage direct pour acquérir des biens matériels du quotidien des français. Pourquoi utiliser le $BIM pour payer plutôt que des euros ? Eh bien l’avantage sera avant tout financier. Payer en $BIM offrira un prix inférieur au fait de payer en euros par exemple. Le consommateur aura donc tout intérêt à se tourner vers cette cryptomonnaie pour acquérir les produits qu’il convoite plutôt que de payer en euros directement !

Il faut aussi comprendre que le $BIM aura plusieurs utilités. Il sera par exemple possible de la placer en staking pour recevoir 5% annuels payés hebdomadairement. Son fonctionnement déflationniste permettra de limiter les risques du chute du prix.

La vente du token $BIM permettra à la BIM d’investir dans des startup du secteur Hardware avec pour objectif de fournir :

  • Du capital (de la BIM) et possiblement de coinvestisseurs (fonds régionaux, Bpifrance, Business Angels)
  • Des effets de leviers en financement non dilutifs (banques, Bpifrance)
  • L’accompagnement sur la partie industrialisation (obligatoire) pour dérisquer le projet
  • Des ressources mutualisées au sein de toutes les entreprises accompagnées  : relations presse, e-commerce (Amazon, online retailers), configuration du site internet, ERP, logistique, VIE partagés à l’export, présence conjointe à des salons internationaux, etc.

La valeur du $BIM sera donc liée aux revenus générés par les investissements réalisés par la BIM. Il agira en tant que collatéral sur ce point notamment.

 

On pourrait vous en dire plus sur le projet avec notamment les acteurs derrière cette belle fintech française en devenir, mais on préfère vous en laisse un peu en découvrant le whitepaper très détaillé de la BIM : https://www.bim.finance/theme/fr/document/White_Paper_BIM_FR.pdf

 

On vous le rappelle, le $BIM verra sa private sale débuter le 28 novembre prochain, n’hésitez donc pas à vous renseigner sur le projet et à les suivre sur les réseaux sociaux !

 

Site officiel : https://www.bim.finance/theme/fr/

Litepaper : https://www.bim.finance/theme/fr/document/Pr%C3%A9sentation_g%C3%A9n%C3%A9rale.pdf

Lien pour acheter du $BIM : https://www.bim.finance/theme/fr/buyBimCrypto

 

Roadmap du projet BIM

roadmap

Répartition du portefeuille du projet BIM

portefeuille BIM
Kentin Canelas
Kentin Canelas
Passionné de crypto-monnaies depuis un bon moment, j'ai d'abord fait mes armes au sein de Cryptoactu avant de prendre mon envol et de développer mon propre site d'actualité sur cette thématique si particulière.

Pour me contacter :

Donnez-nous votre avis sur le sujet !

Donnez votre avis via une note !
[Total: 6 Average: 3.7]

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. L’article est trompeur. La « BIM » n’est pas une banque, ni une fintech et n’est même pas une société. L’usurpation du titre de « banque » est un délit passible de 3 ans de prison (article L511-8 du Code Monétaire et Financier.)
    Aucun des services de paiement, financement ou d’investissement n’a fait l’objet d’une demande d’agrément.
    L’ICO n’a pas d’agrément AMF etle démarchage du public est interdit.

    1. Bonjour Camille, l’agrément de L’AMF n’est pas obligatoire pour une ICO si je ne me trompe pas.
      J’ai effectivement changé le terme lié à la banque car le projet s’est lui même renommé autrement de ce que j’ai pu voir.

      J’ai pu avoir plus d’infos sur le sujet aussi si besoin, à savoir :
      Il s’agit d’une société à mission de droit français qui va annoncer une première levée de fond de 550k (des dires de l’un des dirigeants du projet).
      Ils ont aussi eu la FrenchBourse de la French Tech, justifiant le fait que j’ai employé le terme Fintech dans cet article.

      N’hésitez pas à lire le Whitepaper, vous en apprendrez plus sur le fonctionnement du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles parus qui pourraient vous intéresser